Les portes du monde

Quelque soit le pays que l’on visite, notre regard se pose souvent sur les portes des maisons. Qu’elles soient colorées, anciennes, sculptées ou gigantesques, les portes sont un sujet iconographique inépuisable. Mais loin de faire seulement le bonheur des photographes de passage, elles sont aussi le principal ambassadeur de l’artisanat d’une ville ou d’un village. Des grandes capitales européennes, aux villages isolés du cœur de l’Afrique, embarquez avec nous au gré du hasard dans un voyage plein de magie. Arpentons les rues à la recherche de ces portes magnifiques pourtant souvent négligées qui, à défaut d’être ouvertes aux visiteurs, sont autant de fenêtres sur le monde.

Les portes colorées d’Afrique

L’Afrique abrite une grande diversité d’architecture traditionnelle propre à chaque région. Parmi elles, la Corne de l’Afrique et les îles de l’Océan Indien toutes proches, se caractérisent par des portes en bois très colorées, qui tranchent avec l’ocre omniprésent.

Porte Tadjoura

Les portes des ruelles de Cornouailles

Quiconque à voyagé en Cornouailles, sait qu’une des particularités de la région réside dans ses routes très étroites, bordées de hautes haies et d’arbres centenaires. Mais la découverte des petites villes de campagne ou du bord de mer vaut bien quelques frayeurs ! Les villages de la côte, comme ceux de l’intérieur du pays, cachent précieusement de petits trésors. Attention à la tête en entrant, car la plupart de ces anciennes portes ont un chambranle surbaissé. Certaines sont également si étroites qu’elles encouragent au régime !

porte Weymouth

Les portes bleues des îles grecques

Les maisons des cyclades sont toutes parées de blanc et d’un bleu lumineux, comme pour rappeler les couleurs de la mer méditerranée omniprésente. Les baroudeurs de tous poils ne s’y trompent pas, et ont fait des portes des villages grecques un incontournable de l’iconographie de l’invitation au voyage.

Porte Santorin

 Les portes festives du Mexique

Les fêtes mexicaines s’affichent partout en ville, y compris sur les portes de maisons. Le Jour des Morts, sans doute la fête la importante du pays, est synonyme de festivités pendant plusieurs jours. C’est l’occasion de parer les portes, souvent déjà colorées d’ordinaire, de décorations rappelant les Sugar Skulls et autres figures du folklore mexicain.

Porte Campeche

———-

Texte et photos : Heïdi Lafeuil

Prolongez les vacances : Bons plans hôtels en Corse à découvrir par ici !

You May Also Like

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>