Plonger en Islande dans la faille de Silfra

Faille Silfra plongeurs (Photo Heidi Lafeuil)

Plonger en Islande ? Au premier abord l’idée peut paraître farfelue. Pourquoi donc aller se geler dans l’Atlantique Nord, alors que tant de mers tropicales paradisiaques nous attendent un peu partout sur la planète ? Les merveilles naturelles terrestres de l’Islande sont connues, et depuis peu à la mode chez les tours operators européens. Mais ses beautés subaquatiques sont longtemps passées inaperçues. C’est pourtant le seul endroit de la planète où vous pouvez plonger dans une faille entre deux continents. La plongée dans la faille de Silfra, entre les plaques tectoniques européenne et américaine, est inoubliable. Ces eaux glaciales et limpides vous attendent pour des plongées exceptionnelles.

  • Plonger dans la faille de Silfra

Il est très facile d’organiser un séjour plongée en Islande depuis la France. Plusieurs vols quotidiens relient Paris à Reykjavik. Après seulement 4 h de vol, le dépaysement est complet. L’Islande semble tout droit sortir d’une autre planète. Végétation rase et roches éparses, sommets enneigés baignés d’une mer par endroit turquoise, le paysage est sublime. Il existe plusieurs failles à l’Ouest du pays dans lesquelles il est possible de plonger, la plus connue étant Silfra.

Faille Silfra surface

Faille de Silfra (Heïdi Lafeuil)

De nombreuses agences locales proposent des plongées à la journée, au départ de Reykjavik. Le club choisi vient vous chercher à votre hôtel ou votre guesthouse très tôt le matin, et vous amène dans le Parc Naturel de Pingvellir. Un petit parking a été installé à proximité de la zone de mise à l’eau. Le paysage vaut à lui seul le détour. Une plaine immense et sauvage bordée de montagnes enneigées encadre la faille de Silfra. Des fumerolles issues de l’activité tellurique sont visibles au loin. 

Plongeur Islande

Panneau traversée de plongeurs à Silfra (Heïdi Lafeuil)

 

  • Des plongées toute l’année à Silfra

Étrangement les plongées s’effectuent tout au long de l’année, même en plein cœur de l’hiver. Frileux s’abstenir ! Car même si les clubs locaux fournissent les combinaisons étanches pour tous les plongeurs, vous n’aurez pas droit au masque facial, ni à la cagoule et aux gants étanches… Vous aurez donc froid à la tête et aux mains… au minimum. Nous avons testé ces plongées au mois de novembre, qui n’est pourtant pas la période la plus froide de l’année, et la sortie de l’eau fût mémorable. Car ce n’est pas sous l’eau que vous aurez le plus froid même si elle est à 2°C, mais bel et bien en en sortant. Cheveux congelés (au sens propre) et gants collés à la rambarde par le gel sont des souvenirs inoubliables. Mais cette plongée extraordinaire entre deux continents vaut bien quelques frissons. L’eau est absolument limpide. La visibilité semble infinie. Ici la faune est absente, la beauté des roches volcaniques et l’ambiance irréelle de cette faille vous donnent l’impression unique de plonger au cœur de la terre.

Plongée à Silfra

Plongée à Silfra (Heïdi Lafeuil)

Si vous aimez les plongées minérales à l’ambiance toute particulière, découvrez également les plongées dans les cénotes.

———————

Texte et photos : Heïdi Lafeuil

 

 

Prolongez les vacances : Bons plans hôtels en Corse à découvrir par ici !

You May Also Like

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>